Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout passe et tout demeure...

par petite planete 18 Février 2013, 22:01 La vraie vie

 

102M.jpg

 

 

 

"Cheminant, il n’y a pas de chemin"


"Tout passe et tout demeure, mais notre affaire est de passer, passer traçant des chemins, chemins sur la mer.


Jamais je n’ai cherché la gloire, ni à laisser dans la mémoire des hommes ma chanson ; j’aime les mondes subtils, aériens et délicats, comme des bulles de savon.


J’aime à les voir se teinter de soleil et d’écarlate, voler sous le ciel bleu, trembler subitement et éclater…


Jamais je n’ai cherché la gloire.


Cheminant, là sont tes traces, le chemin, et rien de plus ; cheminant, il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en marchant.


En marchant se fait le chemin et à tourner le regard en arrière on voit le sentier qui jamais à nouveau ne sera foulé.


Cheminant, il n’y a pas de chemin, rien que des sillages dans la mer


Il fut un temps en ce lieu, où aujourd’hui les bosquets se couvrent d’aubépine, on entendit la voix d’un poète se lamenter "Cheminant, il n’y a pas de chemin, en marchant se fait le chemin…"


Coup par coup, vers par vers…


Loin du foyer mourut le poète. Le recouvre la poussière d’un pays voisin. S’éloignant, ils le virent pleurer. "Cheminant, il n’y a pas de chemin, en marchant se fait le chemin…"


Coup par coup, vers par vers…


Quand le chardonneret ne peut chanter. Quand le poète est un pèlerin,


quand rien ne nous sert de prier. "Cheminant, il n’y a pas de chemin, en marchant se fait le chemin…"


Coup par coup, vers par vers."

 

(Antonio Machado, Chant XXIX, Proverbios y cantarès, Campos de Castilla, 1917).

Traduction du castillan par Vincent Lefèvre.

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

MARIE 21/02/2013 22:10


Caminante no hay camino... il faut connaître la Castille pour apprécier pleinement Antonio Machado...

petite planete 21/02/2013 22:37



Triste destin que celui d'Antonio Machado, mort à Collioure le 22 février 1939 pendant qu'il échappait au
fascisme.


http://www.poesie.net/macha1.htm


 



Haut de page